14/05/2005

'Drogues d'Egypte'

Drogues d'Egypte
 
Sur son lit gracieux orné de têtes de Thouéris,
Ayant délaissé sa couverture en un lin si léger,
Si agréablement galbée qu'elle et s'offrant comme Isis,
Une Egyptienne sommeillait nue, ses longs cheveux défaits.
 
L'oeil était encore fardé et les lèvres chargées de fruits,
Et sa peau de bronze recouvrant des courbes si parfaites,
Non, sans pudeur aucune, elle laissait tout voir à autrui,
excepté son bel oeil droit, caché de sa main maigrelette.
 
Dans l'air soudainement lourd, une vapeur orange roule
Emplissant très brutalement l'univers d'incertitudes.
La substance non-tropique, si enivrante nous saoule.
Empoisonnée, belle dame, plus jamais ne serez prude!

16:42 Écrit par Lathspell | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.